Et oui, la rentrée approche… Retourner à l’école, à la FAC ou au travail peut s’avérer éprouvant. Quoique… Rentrée ne rime pas qu’avec durs labeurs, stress, transports… (ajoutez-y tout ce qui vous fait pâlir !). En y réfléchissant de plus près, la rentrée c’est aussi – ET SURTOUT – une nouvelle année, de nouvelles rencontres, de nouvelles expériences… Et ça, c’est excitant !

giphy

Aussi, afin d’alimenter mon cartable tout au long de cette l’année 2015-2016, je me suis concoctée une petite réserve de concerts et de spectacles à l’Arsenal  de Metz. Je vous présente donc dans cet article ce que j’ai choisi.

  • Jordi Savall et le Concert des Nations, Bach : l’offrande musicale 

Archéologue, explorateur, ET musicien – comme l’indique l’Arsenal – Jordi Savall fait sortir de l’obscurité des œuvres anciennes oubliées. Et c’est au tour de l’Offrande musical de Bach d’être interprétée par le Concert des Nations. France Musique nous éclaire d’ailleurs sur cette œuvre dans le Grand Caléidoscope. — Jeudi 8 octobre 2015, 20h


  • Nguyên Lê, Jimi’s back

Pour le 50e anniversaire de la sortie de Hey Joe, véritable tremplin dans la carrière de Jimi Hendrix, le guitariste vietnamien Nguyên Lê rendra hommage à une légende des années 60 en métissant au rock sonorités africaines, jazz et même musique baroque. J’ai hâte de pouvoir enfin le découvrir ! (l’année dernière son concert avait été annulé) — Samedi 9 janvier 2016, 20h


  • Light Bird, Le Guetteur, Luc Petton & Cie

Un bref reportage télévisé m’avait mis l’eau à la bouche. Pour cause, dans cette chorégraphie, les danseurs évoluent aux côtés de grues venant de Mandchourie, sur une musique aux sonorités coréennes. Déstabilisant ! (il n’y a qu’à voir les répétitions…) — Samedi 23 janvier 2016, 20h


  • Baptiste Trotignon, Hit

Baptiste Trotignon, ce pianiste jazz, je l’adore. Sa musique métissée et aérienne me fait décoller alors que des surprises rythmiques m’attirent au sol. Avec Thomas Bramerie à la contrebasse et le puissant Jeff Ballard  à la batterie, ça va être explosif ! — Samedi 6 février, 20h


  • Barbara Hendricks

Il y a des noms, quand on les entend, on sait qu’ils renvoient à une légende. Celui de Barbara Hendricks fait partie de cela. Une diva mais pas uniquement de jazz et loin de là… Elle interprétera aussi du Ravel ou du Gounod. Dommage cependant que ce soit aussi cher (même pas de tarif jeune… à moins d’aller au Paradis pour 35 euros ! Je n’irai pas…). — Samedi 27 février 2016, 20h


  • Dub Love, Cecili Bengolea & François Chaignaud

Deux danseurs évoluant en pointe sur du dub. Du quoi ? Si j’ai bien compris, le dub est une sorte de reggae jamaïcain remixé qui met en valeur la basse et la batterie. Je n’en sais pas plus pour le moment…  Et vous ? En tout cas, l’association pointes/dub de Dub Love est très intrigante ! — Vendredi 4 mars 2016, 20h


  • Dianne Reeves

The Grand Encounter, sans doute un des premiers CDs que j’ai piqué à mon grand-père… La voix de Dianne Reeves swingue du jazz à la pop, avec quelques airs latinos. Son dernier album Beautiful Life a reçu le Grammy du meilleur album de jazz vocal en 2015. Vous allez adorer, je vous l’assure ! — Samedi 2 avril 2016, 20h


  • Rocío Márquez

Je l’ai découverte, il y a peu, en écoutant FlamencoRadio de CanalSur Andalucía. Son flamenco ‘moderne’ m’a tout de suite plu. En voici un aperçu sur Arte Concert. Dans son dernier album, El Niño, elle rend hommage à Pepe Marchena. Les plus nostalgiques se rappelleront de leur magnifique voyage por Andalucía. — Mercredi 18 mai 2016, 20h


Mon choix s’arrête ici pour le moment. Je n’ai pas encore pris le temps de feuilleter attentivement les programmes de la BAM et des Trinitaires, les deux autres mousquetaires de Metz en Scènes. Cela ne saurait tarder. D’ailleurs, en ce qui concerne ces salles (et les autres !), j’attends vos conseils avec impatience !

— BONNE RENTRÉE ! —

CMIU0sFXAAAmEGi

Publicités